Dépendance : l’utilité d’un contrat prévoyance 

Partagez-moi !

Assurance dépendance, contrat prévoyance, garantie dépendance… tous ces contrats ont le même objectif : vous permettre de faire face aux conséquences financières en cas de dépendance.  Aujourd’hui, 3 millions de personnes ont souscrit ce type de contrat et l’Etat envisagerait même de le rendre obligatoire. Les Dossiers de l’épargne vous expliquent tout sur l’assurance dépendance.

Qu’est-ce que la dépendance ?

Aujourd’hui la France compte un million de personnes dépendantes. L’augmentation du nombre de personnes âgées pourrait encore venir grossir ce chiffre de 25% d’ici 2015.

Plus précisément, la dépendance est la restriction des activités de la vie quotidienne. C’est la perte d’autonomie liée au grand âge et l’impossibilité d’accomplir les actes essentiels de la vie courante : se nourrir, se laver, s’habiller, se déplacer.

Le coût de la dépendance

La dépendance pose un important problème : le financement des soins. Sachez qu’en 2009, le coût de la dépendance était de 1800€ par mois à domicile et de 2300€ en établissement. C’est pour faire face à ce coût largement supérieur à montant moyen d’une retraite que les assurances dépendance se multiplient.

Les types de contrats

Vous pouvez souscrire une assurance dépendance auprès d’une société d’assurance, d’une mutuelle santé ou d’une institution de prévoyance. Qu’il s’agisse d’un contrat individuel ou d’un contrat collectif, le principe est le même : si l'assuré ou le bénéficiaire devient dépendant, il perçoit une rente mensuelle ou annuelle et/ou un capital équipement.

Si vous choisissez un contrat individuel, vous aurez le choix entre un contrat de prévoyance et un contrat d’assurance-vie qui évite de cotiser à fonds perdu en cas de décès. En garantie de base, vous pourrez choisir entre la dépendance totale et la dépendance partielle.

Si vous choisissez un contrat collectif, vous aurez le choix entre une couverture viagère et une couverture en points dépendance.

Comment souscrire à une assurance dépendance ?

Vous pouvez souscrire dès 40 ans et le plus souvent jusqu’à 75 ans. Sachez que plus vous souscrivez tard, plus la cotisation sera élevée.

Si vous souhaitez souscrire à une assurance dépendance, vérifiez bien :

  • Le montant de la cotisation
  • Le montant de la rente
  • L’âge maximum de souscription
  • L’existence ou non d’un questionnaire médical et de surprimes
  • Les revalorisations
  • Le délai de carence
  • Le délai de franchise
  • La grille utilisée pour évaluer la dépendance
  • La possibilité de transmettre les fonds à un proche en cas de décès

Pour plus de facilités, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur dépendance.

Partagez-moi !