Méthodologie de l'analyse des Dossiers de l'Epargne 

Partagez-moi !

Introduction

Plusieurs niveaux de prestations (fonction du niveau de dépendance couvert ou des prestations incluses) peuvent être proposés sur un contrat dépendance.

Quand le contrat propose plusieurs niveaux de couverture, nous avons analysé trois niveaux de prestations : dépendance totale, dépendance totale et partielle et dépendance totale, partielle et légère. La note des formules analysées est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessous. 

A noter que deux types de contrat coexistent sur le marché : les contrats de prévoyance et les contrats d’épargne. Les produits sont analysés au sein de leur catégorie correspondante.

La note du contrat est égale à la moyenne des notes obtenues par chacune des formules analysées ou à la note de la formule étudiée si seul un niveau de prestation est proposé. Les contrats dont la note globale figure en tête du marché se voient attribuer le Label d’Excellence de notre rédaction.

Remarque : Ce comparatif recense exclusivement des contrats dépendance en cours de commercialisation. Il a été réalisé en fonction de la documentation (conditions générales, documentation commerciale, notice d’assistance) en notre possession lors de son édition. Les caractéristiques des contrats dépendance présentés ici sont d’ailleurs susceptibles d’avoir évolué depuis la parution. Les divers contrats dépendance du marché sont l’objet d’évolutions, d’améliorations et d’innovations constantes. Notre méthode s’appuyant principalement sur la comparaison d’une offre par rapport à l’ensemble des offres du marché à un moment T, les contrats dont les caractéristiques n’ont pas été améliorées d’une année sur l’autre courent le risque de se voir mécaniquement attribuer des notes inférieures à celles de l’année précédente.

Accessibilité Souplesse (Coeff. 4)

Plusieurs items entrent en considération :

  • Les limites d’âges : plus les âges maximums à la souscription sont étendus, meilleure est la note.
  • Les formalités médicales : nous avons créé deux profils de simulation. Le premier, un assuré de 55 ans ayant souscrit une rente d’un montant de 700€ ou un capital de 50 000€. Le second, un assuré de 66 ans ayant souscrit le même montant de rente ou de capital. Les notes maximums ont été attribuées aux contrats ayant les formalités les plus simplifiées pour ces deux profils. Plus les formalités sont denses et approfondies, plus la note obtenue est basse.
  • Montant de la rente en dépendance totale : les contrats en rente proposant un montant minimum de rente au moins égal à 500 € obtiennent des points supplémentaires.
  • Le rachat partiel et la possibilité d’avance (uniquement pour les contrat Epargne) : si le rachat partiel ou une avance sont possibles, des points sont accordés.

La note «Accessibilité / Souplesse» est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessus.

Etendue de la couverture (Coeff. 8)

Divers items de notation sont pris en compte :

  • L’évaluation de la dépendance : elle a été analysée pour chaque formule à la fois pour la dépendance physique et pour la dépendance psychique. Pour la dépendance physique les contrats retenant les seules grilles AGGIR ou AVQ obtiennent la meilleure note. Pour la dépendance psychique, les contrats complétant l’évaluation à l’aide des tests Blessed ou Folstein obtiennent le maximum de points
  • Délai de carence : les délais de carence en cas de maladie physique et en cas de maladie psychique sont positionnés sur le marché. Plus les délais sont réduits, plus les notes sont élevées.
  • Couverture de la dépendance légère : nous accordons des points pour chaque niveau de dépendance couvert
  • La présence d’un capital équipement ou supplémentaire et ses caractéristiques : nous définissons le capital équipement comme un capital devant être obligatoirement affecté à l’aménagement du domicile de l’assuré. Le capital supplémentaire est versé dès l’état de dépendance requis au contrat et l’assuré en dispose librement. Des points supplémentaires sont attribués aux contrats prévoyant le versement d’un capital supplémentaire ou équipement, ainsi qu'en fonction du montant du capital versé, de l'application ou non d'un délai de franchise, du niveau de dépendance déclenchant le versement et du taux de capital versé selon ce niveau.
  • Capital fracture : si le contrat propose un capital fracture, des points sont accordés.
  • Capital décès/obsèques : si le contrat propose un capital décès ou obsèques, des points sont accordés
  • Couverture de la dépendance légère : nous accordons des points pour chaque niveau de dépendance couvert.
  • Revalorisation des prestations : si le contrat prévoit la revalorisation des prestations, des points sont accordés. 
  • Mise en réduction des garanties : des points sont attribués aux contrats qui proposent une mise en réduction et le nombre d’années d’adhésion nécessaire est également positionné sur le marché.

La note «Etendue de la couverture» est une moyenne pondérée des notes décrites ci-dessus.

L’assistance (Coeff. 3,5)

Nous analysons les prestations d’assistance destinées à l’assuré dépendant et celles destinées à l’aidant.

Si les prestations suivantes sont proposées, des points sont accordés. Ces points sont majorés si une prise en charge financière est proposée sur certaines prestations. De même, le moment à partir duquel la prestation est accordée (dès l’adhésion, en cas d’hospitalisation ou immobilisation, à partir de la dépendance totale, partielle ou légère, uniquement en cas d’hospitalisation…) conditionne la note.

Pour l’assuré dépendant, les prestations étudiées sont les suivantes : information vie pratique, bilan de prévention, téléassistance, livraison de médicaments, portage de repas, aide aux déplacements, coiffeur à domicile, venue d’un proche, garde malade, aide ménagère, garde d’animaux, adaptation du domicile, matériel médical, départ en établissement spécialisé.

Pour l’assuré aidant ou l’aidant simplement bénéficiaire, les prestations étudiées sont les suivantes : accompagnement social (informations, démarches, constitution de dossiers...), formation au rôle d’aidant, aide à la recherche de fournisseurs pour l’achat du matériel médical et de produits de soins, de structure d’accueil, aide juridique (à la signature de contrat avec un établissement, en cas de litige lié à la dépendance), panier de services à la personne, garde et transfert des animaux domestiques, bilan initial de la situation de dépendance, bilan d’adaptation du domicile, bilan de suivi de la situation de dépendance, assistance psychologique, répit de l’aidant.

Tarifs – contrats de prévoyance (Coeff. 5)

Les formules sont comparées entre elles selon leur niveau de couverture. Pour chaque formule nous étudions les tarifs  applicables au 01/01/2014 pour une rente mensuelle de 500 €, de 900 € et de 1500 € pour une adhésion à 60 ans, 65 ans et 70 ans. Nous déterminons le coût pour un euro de rente sur l’ensemble des cas étudiés et positionnons les résultats sur le marché. Plus le coût est réduit, plus la note est élevée.

Frais – contrats d’épargne (Coeff. 3)

Nous mesurons l'impact des frais suivants :

  • Frais de dossier
  • Frais sur versement
  • Frais de gestion

Nous simulons un impact de frais pour un versement unique de 5 000 € avec un rendement brut théorique de 4%. Nous calculons l’impact de frais du contrat. L’impact de frais défini est ensuite positionné sur le marché. Plus l’impact est réduit, plus la note est élevée.

Performance du fonds - Contrats d'épargne (Coef.4)

Les taux de rendement sur 1 an et le taux de rendement capitalisé sur 3 ans sont positionnés sur le marché. Plus les rendements sont importants, plus la note est élevée.

Partagez-moi !